On ne vous a pas tout dit : adopter un animal d'association

Mis à jour : mai 22



Le 20 mars Eros est parti. Du jour au lendemain je suis passée du rire à la quasi dépression. J'ai connu toutes les phases du deuil. Certains me diront que ce n'est qu'un animal, mais pour moi il était bien plus que ça. Eros était mon sauveur, mon compagnon du quotidien, mon tout. (tout une lettre ouverte avait été écrite ici)


Sa tumeur a été ravageuse et j'ai vécu son décès comme un échec. Moi à qui on a déjà prédit une quasi impossibilité à devenir maman, je n’ai cessé de me répéter que je n’étais même pas capable de garder mon chien en vie.


Depuis ce terrible jour, j'en ai vu des chiens passer sur les réseaux, des petites boules d'amour avec un énorme besoin d'amour mais je n'avais jamais osé sauter le pas.

Puis, un jour, je suis tombée sur Peanut, sans la chercher. Sans réfléchir, j'ai contacté l'association et l'adoption s'est faite, comme une évidence.


Aujourd'hui je vous explique tout, les pours et les contres, les hauts et les bas. Une adoption est longue, elle entraine des périodes de doutes, et demande une grande réflexion.


On ne vous a pas tout dit : adopter un animal dans une association

J'ai toujours été une femme de l'instinct. Je fais des choses sans trop y réfléchir. Vous me direz que c'est top et que je vis. Mais croyez-moi parfois ça a ses mauvais côtés ! J'ai changé de travail du jour au lendemain sur un coup de tête, changé de ville sur une proposition, changé de mec sur une dispute...

Peanut a été un peu l'histoire d'un instinct, comme un sentiment que tout s'aligner : le moment, le chien, l'histoire.


Faire son deuil

Les étapes du deuil sont : le déni, la douleur, la colère, le marchandage, la dépression et culpabilité, la reconstruction et l'acceptation.

Chaque étape se vit à son rythme. Il n'y a pas de règle hormis de les réussir à toutes les accepter, sans les fuir.


On m'a très souvent écrit sur les réseaux, voir même mis une grosse pression, à reprendre rapidement un animal. J'ai bien failli d’ailleurs pendant la période dite « du marchandage » mais j'ai vite compris que mon deuil n'était pas fini et qu’il était encore trop tôt.


Pour moi il était hors de question d'adopter dans le simple but de retrouver Eros. Aucun chien n'est et ne sera comme Eros. Il est CRUCIAL d'attendre l'acceptation pour reprendre un animal.


En effet, on ne prend pas un animal dans une association ayant déjà subi de la maltraitance ou de l'abandon dans le simple but égoïste de combler un vide. Le principal risque est d’être déçu mais aussi celui de mettre une pression sur l’animal sans raison et pire de l’abandonner une nouvelle fois.


Bien choisir son chien


Vous pouvez passer par une association, comme je le fais, mais vous pouvez aussi choisir de faire autrement. Chacun fait comme il le sent, je ne suis pas là pour donner de leçons.


Cependant je trouvais que passer par une association était le plus bel hommage que je pouvais faire à Eros. Plutôt que de reprendre un animal, j'ai choisi de redonner une chance, une deuxième vie, un second départ à un être n'ayant pas connu l'amour et l'affection.


Attention ici aux différentes associations disponibles et aux conditions de l'animal. Les animaux en association ne sont pas de chiots sans histoire. Ils ont un passif. Nous ne sommes pas définis par notre passé, et les animaux non plus. Néanmoins, certains sont aujourd'hui terrorisés par l'être humain, ne supportent plus la solitude et sont parfois même blessés.


Pour vivre heureux avec son chien, il ne faut pas le subir. Il est donc important de choisir la race en fonction des contraintes liées à son mode de vie. Par exemple, les appartements parisiens sont rarement de grands espaces et la vie parisienne à son lot de déplacements et d'absence.


Je vous conseille donc de vous renseigner sur les spécificités de chaque chien. Même si, comme tout être humain, ils ont chacun leur caractère, il y a tout de même des points communs entre chaque chien à prendre en considération, notamment l'aspect santé mais aussi l'aspect social.


Le processus d'adoption


Sachez que le processus est long, voir décourageant mais ce n’est pas plus mal. Cela laisse le temps de bien réfléchir à la décision qu’on prend.


Il vous faut d'abord remplir un dossier de demande d'adoption avec BEAUCOUP d'informations à fournir : votre temps à la maison, votre revenu, la personne en charge pendant vos absences, etc.

Par la suite, si votre dossier est retenu, vient un long entretien téléphonique pour parler du chien en question. Vous parlez avec la famille d'accueil qui sera maitre de décider si vous êtes apte ou non à adopter un chien. On vous explique alors son comportement, on vous demande qui habite avec vous et combien de temps vous allez passer avec votre chien.

Une fois l'entretien validé, une personne de l'association vient visiter votre domicile pour vous déclarer apte ou non pour le chien. Avant de (enfin) signer, payer la somme due pour les soins, et adopter.


Même si le processus est complet, il n'est pas fini car le chien ne vous appartient pas les 6 premiers mois : il reste une visite post adoption sur le comportement. Il est long mais il est IMPORTANT. Le but étant que le chien comme vous ne subisse pas cette période assez longue de transition mais surtout pour qu’il ne soit plus abandonné ! Tout cela est fait dans le but que votre rencontre soit parfaite pour son bonheur à lui et pour le vôtre aussi. Mais croyez-moi pendant cette période j'ai voulu abandonner 6 fois au moins! Je culpabilisais vis-à-vis d’Eros, et je doutais à chaque fois de mes capacités.


Savoir que votre chien a subi de la maltraitance, qu'il a connu la rue, l'abandon...vous vous demandez chaque jour si vous avez les épaules pour le rendre heureux, si c'est vraiment vous.

Il faut s'accrocher, il faut être entouré.


L'accueil

Pour aller récupérer Peanut j'ai été accompagnée par Sara, heureusement !

Nous avons pris le train, avec en main un sac, un harnais et une laisse. Je ne l'avais jamais rencontré, je ne me rendais même pas trop compte que Peanut allait être le soir même mon chien.

J'ai pleuré quand je l'ai eu dans mes bras sur le retour. Je me suis dit « mais Anaïs qu'est-ce que tu fais ? Tu penses à Eros ? C’est beaucoup trop tôt ! Tu devrais avoir honte de toi ! »

J'ai essayé de me dire que ce n’était pas un remplacement mais une nouvelle histoire. J'ai d'ailleurs tout racheté je ne voulais pas qu'elle dorme dans son lit ou joue avec ses jouets.


Tout étant que le soir même, elle s'est blottie contre moi, la truffe humide. Elle tremblait. Je pense qu'elle avait aussi peur que moi avec sa cicatrice sur le ventre. Je l'ai blotti contre moi et on a fusionné. Je pense qu'on a compris à ce moment-là qu'on allait pouvoir compter l'une sur l'autre.


• Se reconstruire

C'était déjà difficile d'apprendre à un chiot aussi mignon que Eros et ça l'est encore plus avec une chienne de 2 ans et demi qui tremble.

Une chienne ayant déjà eu des bébés, son histoire, etc… Elle est d'ailleurs très indépendante. Apprendre les bases à une chienne de 2 ans et demi ce n'est pas facile. Je pense que la clé est d'être très ferme et de punir. Le plus gros conseil que je peux vous donner est de ne pas lui donner de fessés avec vos mains sinon elle aura peur de vos caresses. Pour ma part, Peanut comprend qu’elle a fait une bêtise par l’intonation de voix que je prends ou les gestes que je fais comme me lever énervée (mais sans l’approcher). Mais surtout...quand vous la punissez, ne CRAQUEZ pas. Sinon le chien ne sera plus comment réagir.


Au final : doit on adopter?


La réponse est OUI! Vous allez douter, vous allez vouloir abandonner. Sachez que ça ne sera jamais le bon moment, jamais le bon chien. Un chien demande de l'organisation et de la réflexion. On ne peut pas uniquement fonctionner au coup de cœur mais il faut tout prendre en considération. Toutefois c'est faisable et c'est même recommandé. La « toutou thérapie » ça existe et ça fonctionne ! Et aussi, il y a énormément de chien en SPA ou association qui ne demande que de l'amour. Et je vous promets, qu'il vous le rendra bien. Retrouvez ici le processus en vlog de notre adoption




A toi Eros...






103 vues

©2020 by @anadasilv