Avoir un chien à Paris

Mis à jour : mai 22

📷📷​​

Aujourd'hui suite à de nombreuses demandes de votre part, je vous partage un petit article spécial sur Eros et comment se passe la vie à Paris en appartement. Il faut savoir que Eros n'est pas mon premier animal de compagnie. J'ai grandi avec un chat, Figaro, qui m'a accompagné de pays en pays et même dans mon petit studio étudiant. Mais la vie passe, malheureusement les animaux finissent par s'en aller. La personne avec laquelle je vivais et j’étais pacsée a toujours voulu un chien et moi je rêvais d'un Loulou.


Lors d'un de mes plus gros pics d'anorexie, il m'a offert Eros, en surprise, pour me donner l'envie de me lever tous les jours et prendre soin de moi. J'étais en arrêt maladie et c'est devenu ma motivation quotidienne. Eros et moi c’est l'amour fou. On est devenu inséparable. Mais, Avoir un chien quand on vit à 2 dans un vrai appartement c'est simple, mais avoir un chien toute seule, travailler dans la finance, et vivre dans un studio, c'est plus contraignant. Toutefois, je ne regrette pas du tout ce choix. Voici donc quelques petits conseils, anecdotes et mon ressenti général sur ce compagnon de vie !


AVOIR UN CHIEN A PARIS :

Bien choisir son chien

Pour vivre heureux avec son chien, il ne faut pas le subir. Il est donc important de choisir la race en fonction des contraintes liées à son mode de vie. Les appartements parisiens sont rarement de grands espaces. La vie parisienne à son lot de déplacements et d'absence. Il était donc logique d'avoir un petit chien qui aurait besoin de moins d'exercice et qui pourrait s'épanouir dans un petit espace.

Je pense pouvoir dire que Eros est un chien heureux ! Il adore se promener et venir partout avec moi. Il est sage au restaurant, et sage seul à la maison. Mais attention c'est aussi un chien qui a besoin de sortir, courir et jouer.

Par ailleurs, choisir un chien c'est aussi se renseigner sur les spécificités de chaque race. Même si, comme tout être humain, ils ont chacun leur caractère, il reste tout de même des points commun à chaque chien à prendre en considération, notamment l'aspect santé mais aussi l'aspect social.


📷📷​​

Savoir dans quoi on s'engage

Oui un chien c'est adorable. Oui un chien nous donne beaucoup d'amour. Mais un chien, comme un bébé, vient avec son lot de responsabilités. Et autant dire que lorsque l'on a accueilli Eros dans notre foyer, on travaillait tous les 2 dans la finance et que tout était question d'organisation. Aujourd'hui, même si je suis freelance à la maison, je peux vous dire que mes journées sont souvent rythmées autour de Eros.


J'ai de la chance, Eros est un chien qui n'a jamais fait aucunes bêtises. Il est devenu propre en 10 jours - 2 semaines mais ça a été sportif !! On était au 5e étage sans ascenseur et même s’il commençait à faire pipi à la maison hop on le descendait rapidement! Nous n’avons pas eu peur de se ridiculiser en plein Paris à lui dire bravo à chaque pipi. Mais on a rien sans rien !


En plus des pipis, il faut considérer les câlins, le temps de jeu, les moments d'air frais. Sortir au coin de la rue c'est cool, mais Eros a aussi besoin de balade plus longues sans laisse à l'air libre.Donc les afterwork juste après le travail c'est pas possible. Quelqu'un doit rentrer le sortir : vous ne passerez pas 12h sans allez au toilette ni vous dégourdir, Eros est pareil. Sans compter les heures de repas. Un chien est aussi réglé qu'un bébé : il a ses heures qu'on doit respecter.


Aujourd'hui Eros sort 6 fois par jour car je suis free-lance à la maison. Mais même lorsque je travaillais en finance c'était minimum 4 balades par jour. Il faut donc penser à s'organiser.Si on les éduquent tôt, les chiens s'adaptent facilement à votre mode de vie. Eros n'a pas peur du métro. Il sort au restaurant. Il prend le train, l'avion et reste sage. Encore une fois, ne subissez pas votre chien, apprenez-lui simplement.Finalement, c'est aussi un budget à considérer. Entre le vétérinaire, les croquettes. Un chien se considère sur le long terme.


📷📷​​

Lui apprendre qui est le maître

Certaines races, comme Eros, sont des races à tendance dominante mais aussi bruyante. Pour moi il était hors de question d'avoir un chien qui abois à chaque bruit, ou encore un chien qui demande à manger dès que l'on s'assoie. Mais ce n'est pas facile lorsque votre chien ressemble à une peluche avec des yeux remplis d’amour ! Et pourtant...

Le plus simple a été de lui apprendre à ne pas réclamer. Pour cela, il faut bien séparer les horaires auxquels vous mangez des siennes. Et si elles sont proches, il faut manger avant lui : rapport de dominant/dominé. Si vous souhaitez le gâter, il ne faut pas lui donner dans votre assiette mais lui donner un petit bout dans sa propre gamelle et lorsque votre table est débarrassée.

La chose la plus compliquée a été les aboiements. J'ai de la chance d'avoir reçu des conseils de mon oncle pour apprendre à être ferme. Attention Eros aboie quand même surtout lorsque quelqu'un qu'il ne connait pas rentre chez moi ou alors si dans la rue on m'aborde de façon agressive. Mais le reste du temps il ne fait pas de bruit. Et ça a été dur!! J


Je pense que la clé est d'être très ferme et de punir. Là le plus gros conseil, est de ne pas le fesser avec vos mains parce que sinon il aura peur des caresses. Mais d'avoir un journal ou alors un signe de la main (pour ma part, je me baisse et je le regarde dans les yeux et lui pince le museau jusqu'à ce qu'il arrête et ça fonctionne très bien). Il y a aussi l’intonation !

📷📷​​ Au final

Une fois bien considéré, vivre en appartement avec un chien et travailler en bureau, je l'ai fait pendant 3 ans et ça fonctionne ! Un chien c'est une boule d'amour et de sourire. Je vois à quel point Eros donne le sourire aux gens dans la rue. Et vous savez quoi? Cela rend heureux de voir ça!

Je fais beaucoup de rencontre avec des inconnus on qui me pose sans arrêt des questions sur lui! Avoir un chien c’est miraculeux en termes de lien social ! On a des amis partout, Eros est le chien du quartier!

Par ailleurs, lorsque je vivais à Londres j'étais en collacation et eros a renforcé notre sentiment de bienêtre et nous a tous lié. Tout le monde se relayait pour le promener et le nourrir. Lorsque nous sommes arrivés, chaque coloc avait sa chambre fermée, (je rajoute : mais avec l’arrivée d’Eros, d’une façon naturelle, tout le monde avait sa porte ouverte. C’était très conviviable. Eros m'apporte beaucoup d'amour et me rend heureuse. Dès que j’ouvre la porte et que je le vois se dandiner ou danser j’oublie mes soucis de la journée. Et si j’ai coup de blues? J’enfile mes baskets et on part en balade. Et sans parler de ses patounes qui tapent sur le lit de bon matin.

Enfin, il me pousse à bouger. Je n'ai jamais autant pris l'air parisien et apprécié mes balades que depuis que j'ai Eros. J'adore allez au bois de Boulogne et juste marcher. Le soir j’aime me promener avant de dormir pour évacuer la journée. Et le matin, j’apprécie prendre un bol d'air pour bien me réveiller.


Alors voilà, oui, avoir un chien demande de l'organisation et de la réflexion. On ne peut pas uniquement fonctionner au coup de cœur mais il faut tout prendre en considération. Toutefois c'est faisable et c'est même recommandé. La « toutou thérapie » ça existe et ça fonctionne ! Et aussi, il y a énormément de chien en SPA ou association qui ne demande que de l'amour. Et je vous promets, qu'il vous le rendra bien.


Merci @romainservais pour ces photos

0 vue

©2020 by @anadasilv